Historique

En 1924, le Poitiers Étudiants Club est créé et devient le club omnisports universitaire de Poitiers avec une section football, une section athlétisme et une section basket-ball. Son siège est alors situé Avenue Jacques Cœur à Poitiers.

A la sortie de la guerre en 1945, la section handball est créée et en 1948, elle remporte le titre de champion de France de handball à onze (stade de foot et zone à 11m). Le PEC jouait alors au stade de la Madeleine, en centre-ville. Au début des années 1950, sous l’impulsion des pays de l’Est et Scandinaves, apparaît le handball à sept qui va rapidement supplanter son aîné, avec un terrain plus court et la possibilité de jouer à l’intérieur. En 1951, apparaît le premier Championnat de France Féminin à 7 et un an plus tard le championnat masculin verra le jour, à son tour.

À ce titre, le Gymnase Universitaire no 1 de la rue des Carmélites à Poitiers fût dès 1953, le temple régional des matchs à sept et l’équipe du PEC, mené par un groupe de professeurs d’EPS, évolue dans les championnats nationaux au même titre que des grandes villes universitaires comme Nantes et Bordeaux.

Les Pécistes féminines, atteignent le niveau National en 1956, suivies des masculins en 1957. Depuis ces dates, les équipes fanions des sections masculine et féminine du PEC ne connaitront que de très rares périodes d’évolution au niveau régional. Les handballeurs ont ainsi évolué en Championnat de France de Nationale 1A, notamment lors des saisons 1966-1967 et 1968-1969, ayant entre-temps connu leur heure de gloire le 10 mai 1968 quand ils décrochèrent le titre de champion de France de Nationale 1B (actuelle 2e division).

Dans les années 1980, les équipes évoluent à la salle omnisports de la Ganterie, actuelle salle Frédéric Lawson-Body dédiée aux volleyeurs du Stade Poitevin. Cette dernière devient vite surchargée, les résultats du PEC handball sont moribonds et l’équipe masculine végète en Nationale 3 alors que le volley-ball est en plein essor sur Poitiers. La salle du Bois d’Amour, près du lycée du même nom, au sud de Poitiers, ainsi qu’un pôle handball régional apparaissent à la fin des années 1980. Le PEC handball, prend naturellement, possession des lieux.

En 1995 sous la présidence de Marc Laville, le PEC fusionne avec le club de handball de Jaunay-Clan, qui vient de monter en Nationale 3, apportant au prestigieux passé, la certitude d’un avenir jeune et dynamique et permet de mettre en place de meilleures structures. L’entente fonctionne jusqu’en 2011. Dès lors, les masculins continuent leur ascension pour atteindre la Nationale 1, alors que les féminines accèderont au deuxième meilleur niveau national (D2). Elles se maintiennent à ce niveau durant trois années consécutives (2000 à 2003).

À la fin des années 2000, l’équipe masculine est à nouveau en perte de vitesse et doit faire face à de nombreux départs. Le club de Jaunay-Clan quitte le PEC Handball pour s’associer au club voisin de Saint-Georges-lès-Baillargeaux et former la nouvelle entité « HBC Valvert ».

En 2011, la scission entre Jaunay-Clan et le PEC, laisse donc le PEC handball réapparaître sous son nom d’origine et les sections masculine et féminine sont à nouveau réunies. Actuellement, le équipes fanions du club évoluent en Excellence Régionale pour les masculins, et les féminines en Pré-Nationale. Aujourd’hui, la philosophie du club reste inchangée, elle se veut humaine et formative.

En 2016, le PEC Handball et le club de Valvert Handball unissent leurs forces, avec la mise en place de convention sur six équipes, pour former le Grand Poitiers Handball 86 dès la saison 2016/2017 afin de maintenir un niveau nationale dans la Vienne.